Sûr et esthétique. Mécanique et électronique

ECO GUARDIAN EPN 2000 III SYSTEM ANTIPANIQUE

ECO GUARDIAN EPN 2000 III

Encore plus facile à ouvrir

Même les serrures difficiles à ouvrir, les verrouillages multipoints et les portes à deux vantaux peuvent désormais être ouverts avec moins d’effort. Nous avons pour cela développé une nouvelle technique de coulisse brevetée à l’intérieur de la solution de déverrouillage.

Ainsi, le  Guardian EPN 2000 III représente une nouvelle génération de fermetures antipanique comme barre contact, type B selon EN 1125.

Encore plus facile à monter

Avec l’ECO Guardian EPN 2000 III, vous n’avez plus à craindre de vous retrouver avec le mauvais produit sur le chantier, car il peut être raccourci sur place. Cela simplifie et clarifie aussi la gestion des stocks.

Avec une longueur minimale de 500 mm, c’est l’une des barres contact les plus courtes du marché.

Un déclenchement encore plus sûr

La surface d’actionnement de la barre contact se déplace parallèlement à la surface de la porte lors du déclenchement, les caches latéraux s’enfoncent alors également dans le boîtier. Cela réduit le risque de blessure en cas de forte affluence, car il n’y a plus d’arêtes qui dépassent dans l’issue de secours.

C’est également un avantage pour le transport sans secousses des patients dans une clinique, car le lit ne peut plus rester accroché à un éventuel cache latéral qui dépasse.

Une hauteur de montage encore plus faible

La hauteur de montage de l’ECO Guardian EPN 2000 III est nettement inférieure à celle de nombreuses autres barres contact comparables. Cela permet non seulement d’élargir les issues de secours dans le bâtiment, mais aussi d’apporter une note esthétique à la porte.

Pas de panique, on fait plus joli maintenant !

Tobias Peters sur les nouvelles solutions compactes contre la panique

« La nouvelle version de la barre contact garantit aux personnes de pouvoir quitter une zone dangereuse  à tout moment, même en situation de panique : Il suffit d’appuyer sur l’actionneur horizontal, la serrure est déverrouillée – même en cas de précontrainte de l’intérieur – et la porte s’ouvre. Le déverrouillage peut être déclenché à n’importe quel endroit de la longueur effective de la barre de pression ».

THOMAS Schwerdtfeger, gestionnaire de produit

Critères de performance

  • Type d’actionnement : Barre contact
  • Matériau : Acier inoxydable
  • Axe de fixation :
    1000 mm 1120 mm (longueurs spéciales disponibles sur demande et contre supplément)
  • Compatible DIN droite et DIN gauche
  • Convient aux portes coupe-feu et pare-fumée
  • contrôlées selon EN 1125

Critères de performance

  • Type d’actionnement : Barre contact
  • Matériau : Aluminium
  • Axe de fixation :
    1000 mm 1120 mm (longueurs spéciales disponibles sur demande et contre supplément)
  • Compatible DIN droite et DIN gauche
  • Convient aux portes coupe-feu et pare-fumée
  • contrôlées selon EN 1125

Pour le montage ultérieur et l’automatisation :

ECO GUARDIAN EPN 2000 III

avec verrouillage électromagnétique

Désormais, les planificateurs et les constructeurs de portes professionnels disposent d’une solution pour l’automatisation ultérieure des portes d’issues de secours. Avec la version électromagnétique de  l’ECO GUARDIAN EPN 2000 III, ils proposent une solution conforme aux normes et économique.

Une automatisation simplifiée

Les portes antipanique purement mécaniques ont souvent comme problème principal d’une utilisation non conforme à leur destination :

Dans les jardins d’enfants, les enfants ne doivent pas pouvoir sortir à l’extérieur sans surveillance, dans les aéroports, une utilisation abusive peut entraîner des dangers, dans les magasins, les voleurs ne doivent pas pouvoir s’échapper par l’issue de secours.

Une automatisation avec un verrouillage électromagnétique résout ces problèmes.

Une pose ultérieure simplifiée

Le Guardian EPN 2000 III mécatronique fonctionne avec un verrouillage et un déverrouillage électromagnétiques intégrés. En combinaison avec un ferme-porte et un terminal d’issue de secours FTI, il est ainsi possible de transformer une porte antipanique mécanique standard en une porte mécatronique conforme à la norme EN 13637.

Facilité de montage

La barre mécanique existante est simplement remplacée par la barre mécatronique Guardian EPN 2000 III.

Toute l’électromécanique est déjà intégrée dans le produit. Le travail de raccordement électrique est également minime, puisqu’il n’est nécessaire que du côté paumelles de la porte.

La sécurité mécatronique sur la porte antipanique ne peut pas être plus simple.

ECO GUARDIAN EPN 2000 III – Exemple d’utilisation

1 EPN 2000 III - Mécatronique avec blocage et moteur

2FTI Terminal d’issue de secours

3Bloc d’alimentation encastré 

4ETS 42

5 Flatscan

6Raccordement au réseau

Extérieurement, seule une LED sur le côté de la serrure permet de différencier le Guardian EPN 2000 III avec verrouillage purement mécanique de sa version électromagnétique : Si la porte est verrouillée de manière électronique, la LED est rouge et passe au vert lorsqu’elle est déverrouillée. De ce fait, la LED a également une fonction de guidage supplémentaire en cas de panique.

Les avantages du verrouillage électromagnétique

Le verrouillage électromagnétique est entièrement intégré dans le boîtier de l’EPN 2000 III. Dans le cas d’une pose ultérieure, les serrures antipanique mécaniques existantes sont utilisées. Ainsi, même dans le cas de serrures multipoints ou de portes à deux vantaux, tous les pênes dormants sont bloqués jusqu’à ce que l’électronique les débloque.

Un grand avantage par rapport aux gâches électriques pour issues de secours ou aux aimants de contact :
dans ces cas, la porte n’est maintenue qu’en un seul point et peut se déformer sous l’effet des secousses ; les pièces mécaniques peuvent même être endommagées.

Un autre avantage apparaît lors de la modification de portes coupe-feu :
les gâches électriques pour issues secours ou les aimants de contact ne peuvent de toute façon pas être ajoutés lors de la modification en système mécatronique, car les travaux de fraisage ne sont pas autorisés à cet endroit.

La sécurité grâce au déverrouillage électronique

Le déverrouillage électronique permet d’automatiser la porte de secours dans son fonctionnement quotidien.

En réponse à un signal électrique, un moteur rétracte la barre de pression et déverrouille ainsi les serrures antipanique mécaniques. Le moteur et le mécanisme dans la poignée de la barre antipanique sont dissociés.

Cela signifie qu’en cas de panique, le mécanisme fonctionne en toute sécurité même si le moteur est justement en marche. Ainsi, chaque porte antipanique mécanique peut être automatisée par des entraînements de portes battantes, des contrôles d’accès ou un FTA ECO Vent.

« L’ECO Guardian EPN 2000 III avec verrouillage électromagnétique est une innovation fondamentale qui permet de transformer les issues de secours en portes antipanique mécatroniques conformes à la nouvelle norme EN 13637. Toutes les exigences de la norme sont remplies sans compromettre les qualités esthétiques de la porte, car les aimants de contact et les gâches électriques pour issues de secours ne sont plus nécessaires ».

THOMAS Schwerdtfeger, gestionnaire de produit

Votre interlocuteur Objet direct

Nous vous conseillons pour des solutions adaptées à vos objets et vous assistons pour l’appel d’offres. Pour des demandes précises ou si vous êtes intéressé(e) par de plus amples informations, contactez l’équipe Objet ECO.

+49 2373 9276-6092

Produits standard et innovations

La technique antipanique, de serrure et de verrouillage ECO répond aux exigences de sécurité les plus élevées et offre un équipement adapté à chaque domaine d’application.

Les développements de produits innovants sont fabriqués à l’aide des technologies de production les plus modernes et se caractérisent par des fonctionnalités techniques complexes. Les serrures standard font partie de la gamme, tout comme les verrouillages antipanique hautement fonctionnels.

Gestion des objets